Lorsque nous sommes sur le point de devenir parents, et encore plus pour la première fois, nous imaginons comment se passeront les choses une fois que le bébé sera là et nous nous posons beaucoup de questions, notamment par rapport à l’allaitement.
Dans cet épisode nous recevons Virginie Lespingal, consultante en lactation IBCLC, avec qui nous allons parler des tout débuts de l’allaitement.

Cet épisode est enregistré à distance, nous nous excusons de la qualité de l’enregistrement.

Aujourd'hui on parle des débuts de l'allaitement – épisode #2
Aujourd'hui on parle des débuts de l'allaitement – épisode #2

Allaitement tout un art : Association de soutient à l’allaitement et au maternage proximal.

Biological Nurturing : c’est une approche qui met en évidence les positions, les états d’éveil et les comportements spontanés de l’allaitement. C’est un concept d’allaitement maternel intégrant pleinement le confort de la mère et du bébé. Il n’y a pas de position standard dans l’accompagnement Biological Nurturing ou Allaitement Instinctif, juste un accordage entre l’enfant et sa mère en respectant chacune de leur individualité.

Coussinet d’allaitement : dispositif, souvent à épaisseur multiple, en tissu (lavable) ou en papier absorbant (jetable) qui permet d’absorber les fuites de lait.

Expression manuelle : tirer du lait à la main ( sans tire-lait).

La Leche League : Association d’information et de soutien au service des mères qui allaitent. Elle est affiliée à La Leche League International, une ONG membre consultant de l’UNICEF, qui travaille avec l’OMS et qui est présente dans plus de 70 pays.

Montée de lait : augmentation du volume de lait sécrété lié à des modifications des alvéoles qui se produit dans les quelques jours qui suivent l’accouchement. Phénomène pendant lequel la mère a les seins tendus. Ceci est dû à l’afflux de sang dans les seins qui permet d’amener les nutriments nécessaires à la synthèse du lait pour le nouveau-né.

Ocytocine : hormone provoquant des contractions et permettant l’éjection du lait.

Peau à peau : le contact peau à peau entre la mère et le nouveau-né immédiat après la naissance réduit les pleurs, améliore l’interaction entre la mère et le nouveau-né, stabilise la température du nouveau-né et favorise la réussite de l’allaitement maternel. Ce contact peau à peau réduit le niveau de stress du bébé, qui est placé ventre à ventre contre la peau de sa mère, le bébé étant nu ou en couche.

Tranchées : contractions utérines après l’accouchement afin que l’utérus reprenne sa taille d’origine. Elles se font sentir pendant les tétées.

Sources : Les marraines de lait, la Leche League France, http://suzanne-colson.com,

L’art de l’allaitement maternel, La Leche League Internationnal, Pocket, 2012.

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *